Vice-champion de France 🇫🇷

« Mais qu’est-ce que tu nous as fait lĂ  Mathis ? » VoilĂ  ce qu’on s’est tous dit ce dimanche 8 mai Ă  Chateauroux alors que Mathis Mareschi venait de passer la ligne d’arrivĂ©e en seconde position. Des larmes de joie, des cris de bonheur et des embrassades pour seule rĂ©action. Il venait d’Ă©crire une page de l’histoire de notre club.

MĂ©daille d’argent pour Mathis

Une médaille historique

Bien sur le club a connu les joies du podium avec les 2ème et 3ème places de Nathan Merciris et d’Hugo Dubois au championnat de France d’aquathlon et avec la mĂ©daille de bronze des cadets l’an dernier. Mais il s’agit de la première mĂ©daille individuelle sur le championnat de France de duathlon. Une mĂ©daille qui Ă©chappe aux jeunes cambrĂ©siens depuis plusieurs saisons, notamment Ă  Mathis qui n’Ă©tait pas passĂ© loin en 2019 après qu’une chute lui ait Ă´tĂ© tout espoir.

Un retour fracassant

On connaissait les qualitĂ©s de Mathis qui avait prouvĂ© par le passĂ© qu’il faisait partie des meilleurs nationaux de sa catĂ©gorie. En 2018, il avait mĂŞme terminĂ© Ă  la 10ème place du championnat de France de triathlon Ă  Vesoul. Mais l’Ă©pidĂ©mie de Covid-19 en 2020 et une blessure en dĂ©but de saison 2021 l’avaient Ă©loignĂ© de ces courses nationales. Alors pour son grand retour sur un championnat de France, Mathis avait Ă  coeur de briller et voulait prouver qu’il faut toujours compter sur lui. C’est dĂ©sormais chose faite.

Une course maitrisée

Après une course Ă  pied rapide mais controlĂ©e, Mathis se retrouve dans le pack de tĂŞte. Après 10 km sur le vĂ©lo, il s’extrait avec 3 autres athlètes dont Sam Maisonobe, un excellent cycliste qui finira par s’Ă©chapper seul quelques hectomètres plus loin. A T2, Mathis pose avec 30 secondes de retard sur le jeune d’Issy les Moulineaux, mais avec 30 secondes d’avance sur le pack de poursuivants. Il parviendra Ă  revenir jusqu’Ă  14 secondes de Sam, mais celui ci Ă©tait trop fort. Mathis rĂ©siste ensuite au retour de Nathan Simionato (Metz Triathlon) pour conserver la mĂ©daille d’argent.

Emotion après l’arrivĂ©e

Pierre Ă  un cheveu du podium

Nous y avons cru pendant l’espace d’un instant, mais il s’en estfallu de 9 secondes. Pierre Ludwiczak, pour sa première annĂ©e chez les sĂ©niors concourait dans la course Elite. Il rĂ©alise une course extraordinaire, se payant mĂŞme le luxe de passer en tĂŞte après 500m aux cotĂ©s de Benjamin Choquert, le double champion du monde de la discipline. Il termine 22ème d’une course plus que relevĂ©e et prend la 4ème place chez les espoirs.

Les autres cambrésiens

Dans l’ensemble, les autres cambrĂ©siens ont Ă©galement rĂ©ussi leur course avec des fortunes diverses. Alexis Cacheux termine 29ème dans la catĂ©gorie espoir malgrĂ© une prĂ©paration tronquĂ©e. Charlotte Lechevin qui ne pensait mĂŞme pas pouvoir se qualifier pour ce championnat termine 90ème junior. ThĂ©o Chemsi et Tom Convenance prennent les 71ème et 111ème places en minime. Arthur Noppe prend la 41ème place en junior.

Ce contenu a été publié dans Accueil. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.